Bien isoler ses murs

Les rouleaux de mousse de latex revêtue de polyester sont un des premiers systèmes envisageables. L’isolant est proposé en rouleaux de deux épaisseurs (5 à 10 mm). Ils sont faciles à mettre en œuvre sur tout support sec propre et normalement absorbant : bois, béton, plâtre. Les fonds non absorbants tels que : métal, carrelage, doivent être bien dégraissés et il est conseillé de procéder à un léger ponçage.

Ils peuvent être peints, recouverts d’une tenture murale, d’un papier peint ou d’un crépi. Ils s’adaptent sur des supports fissurés grâce à l’élasticité du support en mousse latex. Le revêtement améliore la qualité thermique et acoustique des locaux tout en laissant le mur respirer.

Ces rouleaux sont proposés sous le nom de Sempatap. Les plaques de mousse polystyrène extrudé (Saarpron, Dépron…) sont des matériaux à la fois isolants du point de vue phonique, en réduisant les bruits d’impact, et de bons réducteurs d’effets de paroi froide. Ils sont la sous-couche isolante idéale pour la plupart des revêtements courants de murs ou plafonds.

La plaque de mousse dissimule toutes les imperfections des supports et permet de changer vos papiers peints en conservant l’isolant. Totalement imperméable, elle vous protège contre l’humidité de la condensation, en évitant les moisissures. Le Dépron résiste aux chocs et atténue les bruits.

Les rouleaux de polystyrène expansé

isolation murC’est un isolant de complément, sans plus, pour diminuer les effets de paroi froide. Proposé en épaisseur 2 et 5 mm. Dimensions : 10 mm X 0,50 m. C’est un revêtement mural qui, grâce à ses qualités d’anti condensation, supprime les parois froides et assure la protection des papiers peints. Existe aussi en version contrecollée sur carton ; il devient plus résistant aux chocs. C’est un support pour tous revêtements, y compris crépis à peindre.

Les panneaux mixtes

Il s’agit de cellulose en ouate sur grille de verre textile aggloméré avec de la fibre de bois (Granomural). Se présente sous forme de plaques rigides lourdes de 12 mm d’épaisseur et 1 X 0,62 m de côté. Se pose comme des plaques de plâtre sur une structure porteuse.

Autant pour les cas précédents la pose ne demandait aucune attention spéciale, autant pour le Granomural il faut être soigneux et ne pas improviser. Après avoir vérifié la planimétrie du mur porteur, il convient de fixer la structure à l’aide des vis et chevilles fournies. Pour récupérer des différences de niveau, on réglera les tasseaux en les calant. La pose des panneaux se fait avec un entre-axe de 0,62 mètre. Il est possible de laisser un vide en haut et en bas du tasseau de 10 à 20 cm, cela ne nuira pas à la bonne rigidité de l’ensemble.

Ce matériau est aussi un isolant phonique ! En épaisseur 10 mm il peut absorber 55% des fréquences de 1 000 Hz. Cette absorption atteint 90% à 4 000 Hz.

 

Les commentaires sont fermés