Sécuriser votre logement

Pour protéger au mieux son habitat, il faut être en mesure de dissuader les éventuels voleurs. Pour cela, dans un premier temps, il est recommandé d’installer un système d’alarme sans fil ainsi que des caméras de surveillance extérieure.

En tant qu’habitant d’un logement, on aime penser qu’il est impénétrable et on accorde beaucoup d’importance à cette notion d’inviolabilité. C’est pour cela que la grande majorité des maisons sont clôturées et équipées d’un portail afin de délimiter la propriété de son bien immobilier. Il est donc pour cela indispensable de délimiter son terrain et de boucher les accès du logement.

Limiter sa propriété

securiser son habitation

Tout d’abord, il faut savoir que lorsque vous achetez un bien immobilier, ses limites sont spécifiées lors de l’achat et bien sûr, vous pouvez vous référer au plan cadastral pour les connaitre. Dans certains cas, bien qu’elles soient indiquées sur les plans, aucune limite n’apparait sur le terrain acquis. Pour protéger au mieux sa maison, la première chose à faire est de fixer une clôture rigide pour montrer que c’est votre territoire.

Bien que cela n’empêchera pas d’éventuels voleurs de pénétrer à votre domicile, cela vous aidera considérablement juridiquement parlant si une personne rentre chez vous sans votre accord. On parle alors de violation domicile.

Protéger sa maison

Les habitants d’un logement place à l’intérieur de leur foyer tous les biens de valeurs, les biens sentimentaux aussi afin qu’il soit en sécurité. Cela veut donc dire qu’il est important que la maison soit bien sécurisé pour ne pas attirer les convoitises des voleurs à la recherche des biens de valeurs.

Les vols et les cambriolages se sont multipliés ces 10 dernières années. Il est indispensable de rester discret quand on quitte son domicile, c’est à dire de ne pas mettre de message sur la porte, sur son répondeur, sur les réseaux sociaux et de demander à des proches de passer régulièrement pour vérifier que tout est en ordre et pour vider votre boite aux lettres.

Malgré certaines protections et une totale discrétion concernant vos absences, il arrive malheureusement que l’on soit victime d’un vol à son domicile ou d’un cambriolage. Sans la garantie objets de valeurs proposées par bon nombre de contrat d’assurances habitations il est impossible avec les garanties de base de se faire rembourser les objets volets.

Les précautions élémentaires

Toutes les statistiques proposées par l’INSEE prouvent qu’une grande majorité des cambrioles domestiques sont évitables par toutes les précautions ne sont pas prises. Comme évoqué ci-dessus, il faut faire preuve d’intelligence afin de ne pas envoyer de signaux aux voleurs et de ne pas leur faciliter le travail. Ne laissez plus vos fenêtres ouvertes quand vous vous absentez, ne cacher plus vos clés dans le pot de fleur ou sous votre paillasson. Par contre, dites-vous bien qu’aucun logement n’est impénétrable et que vos biens ne sont pas totalement à l’abri à votre domicile mis à part si vous optez pour un coffre fort ultra sécurisé.

L’idéal reste de mettre en place des solutions de sécurité qui correspondent à votre logement, à vos moyens financiers car toutes les habitations ne se sécurisent pas de la même manière que l’on habite au 4ème étage d’un appartement, dans une grande ville, ou dans une maison isolée en pleine campagne.

Les commentaires sont fermés