Le marché de l’immobilier est porté par les primo-accédants

Il y a quelques années, le marché de l’immobilier avait un visage totalement différent. Les acquéreurs étaient principalement des actifs d’une quarantaine d’années ou des seniors. Désormais, les moins de 30 ans sont de plus en plus nombreux à s’attarder sur ce secteur.

L’achat d’un bien immobilier est souvent intéressant

En choisissant une application spécialisée dans l’immobilier, vous avez accès à une quantité très importante de biens. En quelques clics, vous obtenez ainsi une liste à la hauteur de vos attentes, cela vous permet de trier rapidement les habitations afin de retenir uniquement celle qui comble vos exigences. Toutefois, le marché a grandement évolué grâce à la baisse des taux d’emprunt et aux dispositifs liés à la défiscalisation.

Les primo-accédants ont bénéficié de la baisse des taux

Cela a donc permis à d’autres ménages d’investir leurs économies tout en ayant accès à des prêts immobiliers. En effet, le financement est beaucoup plus simple à obtenir, car les banques sont moins frileuses. Elles ont même les moyens de prêter de l’argent sans un apport si la situation répond à toutes les conditions énoncées. Les primo-accédants sont donc en première ligne pour cette acquisition, 2016 et 1017 ont été deux années très intéressantes, car le contexte a été favorable à cet emprunt. Ils attendent donc 2018 avec une grande impatience, mais le marché pourrait à nouveau changer.

Une hausse des taux qui déstabilisera le marché

Les taux d’emprunt ont surpris de nombreux consommateurs ces derniers mois, car ils ont chuté. Toutefois, ils sont en train de remonter doucement, ce qui devrait perturber les projets de plusieurs français. Les spécialistes ont précisé qu’elle était lente, mais l’augmentation est réellement présente. De ce fait, si les primo-accédants ont été les principaux bénéficiaires de cette situation attractive ces dernières années, cela ne devrait plus être le cas l’année prochaine.

Laisser un commentaire